Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cours harmonica, apprendre l'harmonica

Cours harmonica, apprendre l'harmonica

Cours d'harmonica en ligne par internet

Publié le par Alain Messier

C’est un point crucial souvent simplifié et même oublié ! La totalité de votre technique, votre son et de votre jeu sont affectés par la tenue de l’instrument! La prise en main est le premier geste et la première technique de l’harmoniciste ! Si ce premier geste n’est pas bon, si la mise en bouche est défaillante à cause d’une tenue mal maîtrisée : les notes risquent de souffrir et les oreilles aussi...

L’harmonica est un instrument d’une grande finesse et d’une subtilité surprenante et insoupçonnée. Il est important dès le départ de bien prendre les choses en main ! La tenue de votre harmonica peut tout changer... Il est indispensable de prendre les bonnes habitudes dès le début. La tenue à deux mains est primordiale parce qu’elle est garante du bon positionnement horizontal et vertical de l’harmonica, de sa stabilité aussi, donc de la bonne liaison étanche entre le joueur et l’instrument d’une part et du bon positionnement axial d’autre part.

ARKIA origin 1

ARKIA origin 1

Comme pour chaque outil ou instrument, la tenue pour le jeu, la posture pour la respiration, sont déterminants. Ces deux éléments affectent directement la jouabilité et la fluidité, la réalisation de toute technique basique et d’autres plus complexes. Bien sûr, le son produit dépend aussi de la prise en main de l’harmonica. Le son bien entendu, mais aussi la réalisation de certains effets qu’ils soient effets de mains ou autres. La tenue met aussi en cause la mise en pression // dépression des lamelles par ouverture ou fermeture des mains qui laisseront passer plus ou moins d'air et donc, de son. Tout bien considéré, voyez que tout dépend de la tenue, c’est simple, qui ne tient pas un outil convenablement fait un travail approximatif.

ARKIA origin 2

ARKIA origin 2

Vous le savez, l’harmonica se tient en pince entre le pouce et l’index. Cette pince doit se positionner vers l’extérieur des capots métalliques afin de laisser aux lèvres la place nécessaire pour se déplacer de gauche à droite. En premier lieu, il s’agit de pouvoir être étanche au niveau de la prise en bouche dans la liaison joueur-harmonica, de pouvoir se déplacer latéralement avec la glisse nécessaire et une fluidité confortable, mais aussi de garantir un bon positionnement axial sur chaque note. Il est indispensable par exemple que les lèvres une fois positionnées sur l’harmonica ne touchent pas ou qu’elles effleurent à peine votre index placé sur le capot supérieur, idem pour le dessous de l'harmonica... Ceci est un élément garantissant l’étanchéité entre le joueur et l’instrument car, autant la pression exercée sur les lèvres que la tenue sont cruciales. On veut souvent solutionner les petits soucis d’étanchéité entre le joueur et l’instrument par une correction de la mise en bouche. Hors il n’est pas rare que cela soit un défaut de prise en main, amenant un défaut de mise en bouche. Je n’évoque pas le positionnement des lèvres et l’étanchéité.

Tenue de l'harmonica

Tenue de l'harmonica

Une fois pris entre le pouce et l’index, les trois autres doigts devront se joindre entre eux et se coller à l’index afin d’être à minima parallèles, dans l’idéal légèrement en escalier, afin de favoriser la projection du son et la formation d’une caisse de résonance. Cette caisse de résonance apparaîtra en refermant plus ou moins la deuxième main sur la première, autrement dit en refermant la main du dessous sur celle du dessus! Cette position basique est une composante majeure de votre son. Vous pouvez dès lors « régler » votre son en ouvrant plus ou moins vos mains. Par « régler » votre son, j’entends dire autant en volume qu’en égalisation, en complément de votre souffle bien sûr. Mais aussi en complément de votre bouche l’autre caisse de résonance dans laquelle vous créer votre son.

Tenir l'harmonica

Tenir l'harmonica

La tenue de l’harmonica est déterminante aussi pour le son.

La deuxième main joue un rôle important. C’est la main qui est mobile. En effet en se refermant sur la première, celle qui tient l’harmonica en pince entre le pouce et l’index, elle permet de « changer » ou de varier votre son selon le degré d’ouverture que vous choisirez. Cette position sera un paramètre majeur de votre son et de votre identité sonore. C’est en mettant cette main en action que l’on obtient le fameux effet wah wah qui est une science à lui seul !

Prise en main de l'harmonica

Prise en main de l'harmonica

Bien sûr, il est important de noter que tout ce qui concerne l’ouverture et la fermeture des mains influe sur les pressions à l’intérieur de l’harmonica, mais c’est hors sujet ici.

L’harmonica est donc au final pris entre deux caisses de résonance… Un volume extérieur constitué par la position des mains autour de l’harmonica. Et un volume interne constitué par la cavité buccale dans laquelle la hauteur de langue et l’ouverture des maxillaires peuvent varier afin de modifier le son, pour peu que ces mouvements et positions n’affectent pas la réalisation d’ autres techniques ! Je ne détaille pas ces points là car ils sont hors champs du sujet traité ici.

Harmonica: prise en main

Harmonica: prise en main

Il faut noter que la tenue expliquée ici est parfois inconfortable voir irréalisable pour les enfants ou les personnes ayant de petites mains. C’est en particulier de bien placer la deuxième main en dessous qui amène de l’inconfort car cela nécessite plus ou moins de « casser » le poignet. Pour les enfants une position intermédiaire peut être compatible avec l’apprentissage si cette position rempli quelques indispensables points techniques : tenue stable, position correcte sur les lèvres, bonne projection du son, réalisation partielle des effets de main.

Tenir son harmonica

Tenir son harmonica

Petite parenthèse pour rire sur l’utilisation des mimines !

Sur certains types de musique, il sera de bon goût, ou pas, de tenir l’harmonica avec seulement une main et de tortiller un peu du bassin, voir beaucoup, pour ceux qui jouent en position...debout ! L’autre main virevoltera sans intérêt ni effet dans l’espace autour de l’harmonica, dans la position du «As tu vu j’ai l’air malin » c’est la treizième je crois. Cela nécessite semble-t-il un entraînement spécifique dans des établissements souvent peu recommandables musicalement, et un niveau d’expertise consommé (en un seul mot) ! N’oubliez pas qu’un harmoniciste doit savoir souffler contre la tentation, aspirer à des jours meilleurs et si possible rester digne en toute circonstance. Reprenons notre sujet et revenons à nos moutons mon canard!

ARKIA le fruit de la passion

ARKIA le fruit de la passion

Maintenant que vous savez tout, ou presque sur la tenue, vous pouvez essayer de mettre tout cela en œuvre. Quand vous travaillerez, probablement assis sur votre table ou bureau, mettez votre tablature ou support en face de vous verticalement. Cela vous évitera de regarder vers le bas, de remplir l’harmonica de salive et de casser le chemin du souffle. De surcroît comme vous aurez imprimé le support, vous pourrez y prendre des notes, car un musicien qui ne prend pas de notes…c’est suspect, déjà que vous jouez de l’harmonica...

La suite au prochain numéro !

Nota :

L’harmonica présenté sur les photos est un harmonica "ARKIA origin". C’est un harmonica français qui présente de multiples évolutions techniques novatrices.

Merci à ARKIA et Jérôme Peyrelevade qui m’a offert ce magnifique "ARKIA origin" et autorisé à en présenter des photos faites maison!

La tenue de l’harmonica et ses conséquences
Commenter cet article
C
Bonjour, merci pour cet article qui est très pédagogique. Il argumente et fait prendre conscience que la tenue de l'harmonica fait partie des éléments essentiels. Christophe V
Répondre
A
Bonjour, oui c'est le but de ces quelques lignes en effet. Merci de votre commentaire perspicace. AM

Hébergé par Overblog