Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alain Messier Cours harmonica Evreux

Alain Messier Cours harmonica Evreux

Cours harmonica Rouen, Le Havre, Evreux

Publié le par Alain Messier Blues Harmonica

Certains harmonicistes en herbe, en pousse, ou en cours de floraison se demandent, se posent des questions sur la customisation, s'il faut le faire soi-même ou acheter un harmonica customisé... à quoi ça sert vraiment, si c'est concrètement efficace et si ça marche vraiment mieux !

Tout d'abord parlons de ce que cela ne fait pas ! Vous ne jouerez pas mieux et vous ne serez pas plus inspiré ! Je vous déconseille les customisations si vous êtes entièrement satisfait de votre harmonica de série, ce qui n'est pas rare du tout et encore moins honteux.

Particulièrement si vous jouez sur le même modèle de série depuis des lustres, une customisation pourrait bien s'avérer plus que dérangeante et décevante!

Hohner harmonica Golden Melody. Sommier Andrew Zajac capots Blues Moon harmonica

Hohner harmonica Golden Melody. Sommier Andrew Zajac capots Blues Moon harmonica

Je le déconseille aussi à un débutant qui ne saura parfois pas monter, et surtout régler ou re-régler son harmonica après montage-démontage d'un nouveau sommier par exemple. De surcroît, pour un débutant, autant s'acheter d'autres harmonicas pour compléter son set, ou essayer d'autres modèles au lieu de customiser le premier modèle venu.

J'ouvre une parenthèse. Dans un autre domaine lié à la customisation, je conseille à tout débutant, dès lors qu'il a un harmonica en double, dont un fatigué, de s'essayer délicatement aux réglages, qui sont finalement toujours personnels et affaire d'expérience. Donc autant commencer le plus tôt possible l'apprentissage des réglages avant que de customiser. Surtout que certains modèles sorti d'usine nécessitent vraiment un réglage.

Mais les réglages c'est un autre sujet. Il paraît donc futé, avant de décider à customiser,  d'avoir essayé les modèles de séries des principaux constructeurs, ayant des sons proches et des prises en bouche voisines de ce que l'on recherche avant de se lancer dans l'aventure…

Bien sûr, si on aime le son d'un Suzuki Manji, à priori pas la peine d'essayer un Hohner Golden melody... à priori ! Pour autant dans ce cas essayer un Marine Band Crossover ou un Deluxe sera une bonne idée à mon sens. Fin de parenthèse, revenons à nos customisations !

Andrew Zajac custom comb. Crédit photo Andrew Zajac

Andrew Zajac custom comb. Crédit photo Andrew Zajac

Comme pour l'harmonica, une customisation se choisit et devrait pouvoir s'essayer. Mais ce n'est pas le cas. Souvent lorsque l'on rentre dans cette démarche de customisation, on part pour une longue période d'essais plus ou moins concluants, en essayant les sommiers de tel constructeur avec les capots de tel autre. Bref on bricole en affinant à chaque fois... ou pas!

Cela peut être long, coûteux et parfois inutile, jusqu'à trouver ou non l'Eden.

Toutes les customisations ne conviennent pas à tout le monde. Modifier un harmonica de série pour lui mettre un nouveau sommier ou de nouveaux capots par exemple modifie votre contact avec l'instrument (prise en main et prise en bouche) et peut aussi vous déranger, ce n'est pas rare.

Il faut de toute façon toujours une période d'adaptation !

Custom Golden Melody.

Custom Golden Melody.

Que peut-on customiser ? On trouve quasi toutes les pièces composantes d'un harmonica : capots, sommiers et visses, joints, valves. Pour les plaques et les hanches métalliques c'est plus rare et pour ma part je n'en ai jamais vu. Quasi toujours les vendeurs d'harmonicas customisés, vendent des harmonicas avec des pièces d'origines en ce qui concerne les plaques et lamelles.

Même si souvent ces pièces d'origines peuvent avoir subit un réglage « maison ». Mais je parle ici des CUSTOMISATIONS, pas des réglages, même si customiser un harmonica c'est toujours en reprendre les réglages ! Cela signifie reprendre autant les réglages de l'instrument que les ajustements de souffle qui vont avec côté de l'harmoniciste...

Sinon, à quoi bon !

Les sommiers (comb). Changer un sommier peut se faire pour plusieurs raisons : mettre un sommier d'une matière différentes : bois, métal, plastic, résine. Parfois on peut le faire juste pour l'esthétique, à chacun son vilain goût, je n'ai rien à dire à ce sujet. Mais chaque élément changé influera sur plusieurs choses : le son et la prise en bouche, le poids, le contact.

Blue Moon Harmonica. Crédit photo Blues Moon Harmonica

Blue Moon Harmonica. Crédit photo Blues Moon Harmonica

Il existe un assez grand choix de sommiers. On ne peut pas dire que tel ou tel sommier est correct ou non, si tant est qu'il soit étanche. Il doit convenir à votre attente. Donc plus fin ou plus large, plus lourd, plus léger que l'original, avec des formes biseautées à l'entrée des chambres, avec des chambres plus ou moins longues.

Tout cela change la jouabilité, la prise en bouche, le son. Souvent on parle d'étanchéité pour les sommiers. C'est bien sûr une qualité indispensable. J'ai parfois du mal avec ce sujet car, à ma connaissance, il n'existe pas de mesures scientifiques réalisées en laboratoires ou souffleries qui prouvent que les sommiers de tel ou tel modèle présentent des fuites !

Je ne parle pas des modèles made in China au travers desquels on voit parfois le jour (et la nuit ensuite). A priori pourquoi les industriels sérieux feraient des harmos pas étanches ? Donc dans cette hypothèse d'harmonica étanche ou non, ce qui est mis en cause c'est le fait que le sommiers soient usinés et assemblés parfaitement plats et qu'ils acceuillent idéalement les plaques qui portent les hanches.

Si tout est fait correctement avec des matières de qualité, par du personnel qualifié et des process de contrôles qualitatifs, pas de fuite d'air. Puis se pose alors la question des points de fixations. Le nombre de visses fixant les plaques au sommier, leur répartition pour que les points de pression soient uniformes et le serrage dynamométrique ajouterai-je un peu taquin je l'avoue.

Blue Moon Harmonica. Crédit photo Blues Blue Moon Harmonica

Blue Moon Harmonica. Crédit photo Blues Blue Moon Harmonica

Ce qui est intéressant dans cette affaire à mon sens, hors mis la matière du sommier (plastique, bois ou métal) ce sont les côtes des sommiers : épaisseur, largeur des chambres, profondeur, leur forme et le profil de l'entrée de la chambre (arrondie, incurvée). C'est sur ces éléments que j'ai constaté des changements de réponses et de son les plus concrets

Tous ces éléments sont de nature à changer l'entrée et la pression du flux d'air ainsi que sa direction. Cela me paraît plus intéressant car j'ai entendu des différences nettes en fonction de ces critères d'épaisseurs, de profondeurs et de profils.

Usinage d'un sommier aluminium.

Usinage d'un sommier bois (bambou collé me semble t-il)

Parlons des capots (cover plate). Customiser en posant des capots peints, en adaptant les capots ou en utilisant d'autres capots que les originaux n'est pas du tout anodin. C'est en aucun cas une modification qui serait exclusivement d'ordre esthétique.

A ma connaissance il s'agit toujours de peintures thermolaquées qui donc sont « cuites au four ». (*Nota 1 process sur la peinture thermoliaquée). Pour les plus anciens, ou, les bricoleurs invétérés, on se rappelera le temps ou l'on mettait du vernis à l'intérieur des capots afin d'en arrondir le son, pour le rendre plus chaud, moins métallique et aussi pour en prévenir la corrosion pour les indignes salives au ph plus acide.

A l 'heure actuelle un certain nombre de sites ou de customisateurs-revendeurs proposent ces fameux « Powder coated cover plates » in french « capots peints »  qui traitent toutes les surfaces du capot.

Selon moi, voici ce que l'on peut dire de ces capots peints :

-ils changent l'esthétique de l'instrument

-ils modifient la sensation lors de la prise en bouche et de la prise en main.

- ils changent la glisse pour le musicien lors des déplacements lattéraux sur l'harmonica.

- ils modifient le son de l'instrument.

Chacun estimera si ses points s'en trouvent ou non améliorés. C'est une question de sensation et de ressenti d'une part et de goût d'autre part. On peut aussi, pour les plus sensibles, trouver les capots peints plus épais, ce qui n'est pas en soi ridicule puisqu'il y à l'épaisseur de la peinture.

Customisation. Comment aborder le sujet !

Les valves. Elles servent comme de petits clapets qui permettent de mettre la lamelle opposée à la valve sous pression. Concrètement sur un diato cela aide à chromatiser votre harmonica diatonique, puisque vous obtenez facilement les bends, les overblows et overdraws ainsi que leurs altérations.

La pose des valves n'est pas en soi impossible, les chromaticiens ont l'habitude de le faire pour les remplacer. Il faut se munir des valves et d'une colle adaptée. Puis réaliser la pose proprement : valve de la bonne taille posée dans l'axe et collée juste sur la tête du rivet (surtout pas sur la base de la hanche)

Les joints. Ils se posent entre la plaque et le sommier. Ils sont fins et fragiles, souvent entre dans leur composition le Téflon. Je n'en ai jamais posé (sauf rarement sur des chromatiques) utilisant des sommiers étanches. Un aimable constructeur vient de m'en offrir deux paires que je testerai bientôt.

Sommier Golden Melody d' origine

Sommier Golden Melody d' origine

Point de vue de musicien.

J'ai customisé beaucoup d'harmonicas et perdu au final pas mal d'argent. Mais c'était un investissement utile et nécessaire pour apprendre et trouver un assemblage satisfaisant.

Voici ce que j'utilise :

Un set Golden Melody monté avec des sommiers (résine aux caractéristiques proches du bois selon le constructeur) de chez Andrew Zajac. Il s'agit de sommiers fins (car il en propose des versions larges), entendez avec des côtes inférieures au modèle usine, avec des chambres plus courtes.

Résultat ressenti : plus fin en bouche, ce qui me satisfait mieux. Une meilleure réponse de l'instrument. La profondeur des chambres est variable (deux tailles) en fonction de la tonalité de l'harmo : soit une taille courte pour les hanches courtes des tonalités aigûes et une taille plus longue pour les tonalités plus graves aux hanches plus larges. (Le changement de longueur des chambres est à partir du Ré bémol).

Je change les visses servant à assembler les plaques sur le sommier, je n'ai pas observé de différences avec ces nouvelles visses à têtes plus larges et mieux usinées. J'ai mis des capots peints de chez Blue Moon Harmonica qui arrondissent le son et le réchauffe .

L'ajout des capots est pour moi une nette amélioration. Ils favorisent aussi selon moi la glisse et bonifient le son assez nettement. Ce set est très satisfaisant en studio et en acoustique avec un volume modéré.

Customisation. Comment aborder le sujet !

Un set de Rocket. J'ai essayé des sommiers fins customisés, mais j'ai remis les sommiers d'origines, plus confortables et pénétrant mieux en bouche. Le sommier d'origine est mieux adapté car il enrobe la tranche de la plaque ainsi que le bas du capot côté instrumentiste.

J'ai monté sur ces Rockets d'usine des capots de Spécial 20 peints. Donc il n'y a plus les ouvertures sur les côtés du capot d'origine, ce qui rend l'instrument plus contrôlable en son, mais sans doute moins puissant que le modèle usine. Ce set est très satisfaisant pour du LIVE en électrique.

Un set de Golden Melody avec des sommiers bois épais et profilés à l'entrée des chambres (un peu comme sur un Seydel 1847) que Tom Halchack « Blue Moon Harmonica » a réalisé « spécialement » il y a quelques années. Merci Tom ! Une merveille de chaleur en terme de son. Et un bonheur esthétique. Un peu moins de réponse à l'attaque des notes je crois, mais c'est très infime.

Customisation. Comment aborder le sujet !

A l'heure actuelle « Blue Moon Harmonica » ne propose toujours des capots peints. J'ai trouvé d'autres sites qui en proposent mais après un regard attentif sur les photos je ne m'engagerai pas à les conseiller. Probablement un défaut lors du dégraissage des pièces. Blue Moon Harmonica ne propose plus aucun sommier en bois malheureusement, mais propose toujours des sommiers acryliques, coriandres, divers métaux dont l'alu et autres.

Mes dernières commandes datent d'il y a trois ans. Et je m'étais approvisionné pour la vie !

Andrew Zajac propose lui aussi d'excellents sommiers combinants résines et matières retraitées ainsi que des accessoires et outils intéressants. J'en suis satisfait. Mes dernières commandes datent d'il y a trois ans. J'avais copieusement commandé.

N'oubliez pas qu'un modèle d'usine bien choisi et bien réglé est souvent la bonne solution. Nombre de grands harmonicistes jouent sur des modèles de série qu'ils règlent. La customisation réussie implique de customiser le set entier pour ne pas flouter les sensations d'un harmo à l'autre.

Les customiseurs proposent des produits puis arrêtent ces produits un peu sans prévenir...Le jour ou vous trouvez un produit qui vous satisfait : investissez sur tous vos harmos.

Par ailleurs il y a parmi les customiseurs des gourmands qui pratiquent des prix excessifs pour ne pas dire plus. Je n'aborde pas le sujets des harmonicas en matières plus ou moins précieuses qu'il m'est arrivé de tester sans jamais tomber à la renverse.

C'est le musicien qui fait sonner l'instrument et non l'inverse.

LIEN vers BLUE MOON HARMONICA LLC. Tom Halchack.

Lien vers le customiseur Andrew Zajac.

Nota 1 : Thermolaquage :

 

Le thermolaquage est une technique de revêtement et de protection des métaux ferreux et non ferreux. Il s’applique sur toutes les pièces métalliques en acier noir, galvanisé, électro-zingué ou aluminium brut, anodisé ou déjà laqué, en cabine ventilée. Il consiste à déposer par effet électrostatique des peintures poudre qui polymérisent à 200°. Les particules de poudre sont chargées d’électricité statique et sont attirées vers la pièce à peindre comme si elles étaient aimantées. Cette technique permet d’obtenir un effet de contournement ainsi qu’une très bonne pénétration de la poudre dans les moindres recoins des pièces.

L’absence de solvant et de composés toxiques font de la peinture en poudre la meilleure réponse face aux exigences environnementales et de la protection de la santé actuelles.

EXEMPLE DE THERMOLAQUAGE SUR DIVERSES PIECES METALLIQUES.

Commenter cet article

Hébergé par Overblog