Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Harmonica Blues

Harmonica Blues

Cours d'harmonica. Alain Messier Blues, concerts, CD

Publié le par Alain Messier Blues Harmonica

Eviter les pièges, quelques conseils.

Le problème qui se pose avant tout est de savoir qui est professeur d'harmonica. Comme il n'existe pas d'école d'harmonica, il n'existe pas plus de niveau que de diplôme que de cursus validé qui ait été établit, contrôlé, validé par quelque organisme officiel de l'enseignement. Autrement dit, tous les professeurs d'harmonica sont auto-proclamés, ce qui laisse entrevoir la possibilité de tomber sur quelqu'un de bien comme sur quelqu'un de médiocre (souvent très gentil quand même).

Alors il faut savoir trouver la perle rare ! Au gré des surfs sur internet vous trouverez ça et là des professeurs, des sites qui en proposent (avec ou sans contrepartie financière ou adhésion au site ou à une association).

Sans trop de choix, vous allez donc probablement vous décider exclusivement en fonction de votre situation géographique, ne sachant pas ce que vaut le prof. Sachez tout de même que le plus connu, ou le plus apprécié, le plus gentil n'est pas forcément le meilleur professeur. Un très bon harmoniciste n'est pas forcément un bon pédagogue, pour autant quelques personnes peuvent allier les deux qualités! Beaucoup d'harmonicistes sans succès, sans assez de travail se « rabattent » sur cette activité de prof, avec plus ou moins d'envie et de sérieux.

Un professeur doit toujours tenir un langage clair à tout point de vue : pédagogie, méthode, organisation, finance, son « cursus » musical, tout doit être clair. Il doit disposer de matériel et vous fournir des supports pour apprendre et travailler : vous allez payer pour une prestation , il doit y avoir quelque chose en face c'est normal !

Sachez qu 'il est finalement historiquement récent que des gens se lancent dans l'activité de professeur d'harmonica. Il en va de même pour les méthodes d'harmonica : Mr Albert Raisner (années 50-60), puis Jean-Jacques Milteau a sorti différentes méthodes, d'autres ont fait de même avec plus ou moins de bonheur et enfin Sébastien Charlier plus récemment en a édité à son tour. Ces trois là font partie du fleuron des harmonicistes français, ils représentent trois générations différentes. Force est de constater que finalement l'enseignement de l'harmonica est récent et que le recul sur les pédagogies et méthodologies est difficile à avoir. Ce qui est certain c'est que l'on progresse plus vite avec un bon prof qu'avec une bonne méthode !

Notez aussi que le problème inhérent au travail avec une méthode est que, quelque soit le support (papier, CD, DVD, vidéo) un support matériel n'entend pas et ne pourra pas vous corriger. Vous vous retrouvez donc dans le rôle de l'élève et du prof puisque vous devez réaliser et apprécier ce que vous faites. La plupart des méthodes ne sont pour autant pas si mal, si on les comprend bien ! Mon propos n'est pas de « casser » les méthodes. Il en existe de bonnes.

Apprendre sur internet ! Dans cette foison de vidéos: rien de probant. On peut tout au plus y glaner quelques renseignements. Quelques avis et conseils plus éclairés sont noyés dans une infinité de bêtises ou beaucoup ne font que théoriser leur ignorance avec un air plus ou moins savant. J'ai pour ma part vu un nombre saisissant de vidéos montrant une personne jouant de l'harmonica, avec en dessous la tablature qui défile, mais la tablature ne correspondait pas à ce qui était joué.

Apprendre l'harmonica, trouver un professeur...

Revenons à votre problème : trouver un professeur d'harmonica

Donc, une fois trouvé le spécimen disponible, le rendez-vous est pris avec le professeur : laissez-vous guider, écoutez et posez lui toutes vos questions sur sa méthode et appréciez les réponses données. Jaugez sa concentration quand vous jouez. Renseignez-vous s'il enseigne depuis longtemps, s'il anime des stages, toutes ses expériences pédagogiques. Observez si le cours est structuré, si les cours ont un suivit, un équilibre, sans attendre non plus de miracle en deux heures… Il faut travailler beaucoup! Regardez tout simplement l'effet que son enseignement produit sur vous et votre progression dans la durée ! Méfiez vous bien sûr des tarifs trop alléchants, ça sent le piège !

Le bouche à oreille peut aussi être une solution. Vous pouvez choisir de contacter un professeur réputé, qui sans lien d'intérêt vous indiquera peut être un bon prof près de chez vous.

Je ne suis pas en position de vous indiquer tel ou tel site hélas. Mais il s'agit d'un métier dont les gens obtiennent de l'argent, l'intérêt et le copinage sont donc présents. Il existe tout de même des des profs qui font l'unanimité, avec des méthodologies différentes: Michel Herblin ou Sébastien Charlier, il en existe d' autres bien sûr.

Quand on ne trouve pas à côté de chez soi, on peut se poser la question de prendre des cours par internet ou de faire des stages.

Les cours par internet?

Les cours par internet, par webcam, sont une solution intéressante en particulier pour les débutants isolés géographiquement. Ils permettent d'acquérir les bases d'avoir l'avis et la correction du prof. Ils sont en général souples au niveau des horaires, moins coûteux, et permettent de débuter. Ils présentent pour moi l'inconvénient d'un défaut de qualité de son globalement, et aussi d'un problème de lien humain. Je pense qu'ils sont valables pour les grands débutants, débutants , débutants+, pour quelques mois. Ils peuvent s'accompagner de stages réguliers avec le prof, cette solution fonctionne, et peut être accompagnée d'envois d'enregistrements de l'élève qui peuvent s'avérer être une très bonne solution.

Les stages?

Moins il y a des stagiaires dans un stage plus le prof a d'attention pour vous. Il n'est pas deux élèves d'un même niveau, hors mis deux grands débutants et cela juste pour une heure ! Un stage est difficile à gérer pour un prof en terme d'écoute. Le soucis n'est pas tant le professeur que les fruits que vous allez en tirer. Un bon prof peut vous envoyer des connaissances à jet continu, reste à les comprendre et surtout à les assimiler, il faut donc un délai d'assimilation , c'est ce que le stage n'offre pas. Vous devez donc avoir des supports de stage, noter, enregistrer ce qui est dit pour le travailler ultérieurement et l'assimiler chez vous. La convivialité d'un stage, est importante, mais le but premier est d'apprendre, sachez évaluer cet équilibre. Mon opinion sur les stages est qu'ils doivent être utiles et sympathiques et non l'inverse qui ressemblerait à de l'escroquerie. De mon point de vue, évitez les stages trop chers avec beaucoup de stagiaires.

Tout ou presque viendra de vous. Avant de vous lancer, regardez votre harmonica de la même façon que vous regardez un violon ou un piano. Son apprentissage nécessite un travail régulier et soutenu qu'il faut répéter.

Apprendre l'harmonica, trouver un professeur...

Pour finir je vous livres deux anecdotes:

La première est d'un excellent prof de guitare que je connais.

Un élève l'appel c'est le premier contact

-Bonjour Monsieur R, je cherche un professeur de guitare,

- Vous êtes bien tombé c'est mon cas.

- Je souhaite apprendre à jouer quelques airs assez rapidement, mais je vous préviens je ne veux pas m'emmerder avec la technique et la musique.

- Oui, à ce moment là je vous déconseille de vous emmerder avec avec une guitare. Bonne journée !

Et puis, pour finir, une deuxième qui m'est arrivée il y a quelques années.

Je reçois une élève pour un premier cours. Nous faisons le cours, puis je lui donne quelques exercices à travailler pour la semaine suivante.

La semaine suivante l'élève arrive et en quelques secondes je vois qu'elle n'a pas travaillé. Je reprends les exercices cette fois en cours avec elle, puis à la fin du cours je lui en donne deux ou trois autres, des nouveaux…

La semaine suivante elle revient et n'a rien travaillé, voici la conversation que s'en suit je m'en rappel comme si c'était hier.

-Dites- moi il y a quelques choses qui ne va pas avec les exercices ?

- Non j'ai bien compris mais ça ne m'intéresse pas.

- Oui je comprends ce n'est pas drôle a travailler mais qu'est ce qui vous intéresse ?

-… c'est de jouer comme vous !

-… ça ...c'est à la portée de tout le monde mais vous devez savoir deux choses : cela va vous prendre une bonne vingtaine d'années et ça commence par les exercices que j'ai donné la première semaine…

Sur ces bonnes paroles nous finissons le cours , ben… je ne l'ai jamais revue!

Apprendre l'harmonica, trouver un professeur...